Comment préserver votre capital osseux

Adopter tout au long de votre vie une alimentation équilibrée et riche en calcium.

Veillez à ce que votre alimentation vous apporte de la de la vitamine D, surtout en hiver. En effet la vitamine D est indispensable à la fixation du calcium.

Consommer des légumineuses (lentilles, haricots secs,…) des fruits secs et des poissons gras (saumon hareng…)

Maintenez un indice de masse corporelle normal ou avec peu d’écart.

Pratiquez une activité physique. L’exercice physique fortifie le squelette et les muscles qui le maintien.

Éviter de fumer, éviter l’alcool. L’alcool et le tabac augmente le risque d’ostéoporose et les fractures ostéoporotiques…

Pout aller plus loin…télécharger le guide

La douleur

Parlant de la douleur Khalil Gibran dit dans Le Prophète, « si vous pouviez maintenir votre coeur émerveillé devant les miracles quotidiens de votre vie, votre douleur vous paraîtrait aussi merveilleuse que votre joie ».
Khalil Gibran, Le Prophète.
Bon weekend

Comment reconnaître l’ostéoporose

Pour savoir si vous êtes atteinte ou non d’ostéoporose votre médecin mesure votre densité osseuse par radiographie ou ostéodensitométrie.

La radiographie permet de faire une estimation de votre capital osseux. Elle repose sur l’analyse du degré de transparence de l’os. La méthode comporte beaucoup d’incertitudes par rapport à l’ostéodensitométrie.
L’ostéodensitométrie quant à elle mesure la résistance de l’os.

Partant du principe que l’os sera plus ou moins fragile selon que son contenu en sels minéraux sera plus ou moins faible, l’ostéodentiométrie permet de déterminer votre capital osseux par la détermination quantitative des sels minéraux qui le compose.

La technique la plus utilisée est l’absorptiométrie biphotonique à rayons X.
On procède par des mesures de la colonne vertébrale et du fémur. Les résultats sont ensuite comparés
à des valeurs dites «normales», en fonction de votre âge.

La perte osseuse est un phénomène naturel lié au vieillissement mais la ménopause peut l’accélérer. Seule la prévention par l’adoption d’une bonne hygiène de vie (alimentation, exercice physique,…) peut vous éviter ou diminuer les effets de l’ostéoporose.

L’efficacité du traitement hormonale (THS) sur l’ostéoporose n’est plus à démontrer. Seulement il convient de peser le pour et le contre avant de prendre sa décision. Il existe aujourd’hui des alternatives naturelles avec moins de risques et d’effets secondaires.