Tous les articles par Marie

Comment préserver votre capital osseux

Adopter tout au long de votre vie une alimentation équilibrée et riche en calcium.

Veillez à ce que votre alimentation vous apporte de la de la vitamine D, surtout en hiver. En effet la vitamine D est indispensable à la fixation du calcium.

Consommer des légumineuses (lentilles, haricots secs,…) des fruits secs et des poissons gras (saumon hareng…)

Maintenez un indice de masse corporelle normal ou avec peu d’écart.

Pratiquez une activité physique. L’exercice physique fortifie le squelette et les muscles qui le maintien.

Éviter de fumer, éviter l’alcool. L’alcool et le tabac augmente le risque d’ostéoporose et les fractures ostéoporotiques…

Pout aller plus loin…télécharger le guide

Comment eviter l’ostéoporose

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’ostéoporose et de l’éternel débat sur la prévention. Peut-on éviter l’ostéoporose ou pas, cette question divise toujours les spécialistes.

Cependant il ne coûte rien de faire de la prévention. Vous ne vous porterez pas mal en ayant une alimentation équilibrée, et en pratiquant une activité sportive. Si cela n’aide pas à éviter l’ostéoporose, cela vous sera tout au moins bénéfique pour votre santé.

Nous pensons donc qu’il est de bon sens de suivre les recommandations des spécialistes sur la prévention de l’ostéoporose.

L’ostéoporose n’est pas spécifique à la ménopause. C’est plutôt une « maladie » liée au vieillissement. Probablement comme nous avons pu le lire dans certains ouvrages médicaux, la ménopause pourrait l’accélérer.

Les conséquences directes de l’ostéoporose seront les fractures. Cependant celles-ci auront des répercussions plus ou moins grave sur votre état de santé général, selon le type de fracture et la nature. Certaines fractures peuvent être handicapantes, et d’autres peuvent se soigner.

Vous trouvez dans le blog et le Guide d’autres articles sur l’ostéoporose.

Comment éviter l’apparition des rides?

Les rides d’expression :

Elles sont favorisées ou accentuées quand on a tendance à plisser les yeux. Pour les éviter rien de plus simple. Il suffit d’éviter de plisser les yeux. Ce qui suppose donc avoir une bonne vue, éviter de regarder une source de lumière en face, porter des lunettes protéctrices.

Quand on ne voit pas bien, ou quand on est éblouie par une lumière, le soleil compris, notre réaction est de plisser les yeux. Et à force on finit par abimer l’élasticité de la peau, et viennent les rides.

Puis nous sommes exposés quotidiennement aux rayons ultra-violets du soleil. Or ces rayons accélèrent le vieillissement. Une bonne paire de lunette, un chapeau, la crème solaire, à chaque exposition prolongée au rayonnement solaire.

Pour en savoir plus consulter notre catégorie « Beauté« 

Les ovaires

La femme possède deux ovaires qui sont situés dans la cavité pelvienne  à proximité de chaque trompe de Fallope.

Les ovaires sont constitués des follicules, d’un corps jaune, et de l’espace interstitiel  appelé aussi stroma ovarien. 

Chaque follicule contient une cellule germinale appelée ovogonie à partir de laquelle vont naître les ovocytes (encore appelé ovule), les cellules de la thèque interne et les cellules de la granulosa.

Le follicule est une sorte de petit sac situé dans l’ovaire. Les ovaires sont les glandes génitales de la femme.

On distingue deux régions dans l’ovaire. Le cortex ovarien qui constitue la zone périphérique et la région centrale appelé médullaire.

L’ovaire est un organe mobile qui peut se mouvoir en fonction  de l’état de réplétion rectale, vésicale et utérine.

Les ovaires ont deux principales fonctions. La production des ovocytes et la sécrétion des hormones.

Faut-il stimuler la croissance des seins?

La ménopause malmène le corps en général et plus particulièrement les seins.(Voir notre article sur l’atrophie mammaire). Les raisons esthétiques sont- elles  suffisantes pour que vous vous décidiez à prendre soins de vos seins?

Des seins bien galbés agrandit l’estime de soi et en corollaire la confiance en soi. Il existe plusieurs solutions pour remedier au problème de l’atrophie mammaire.

Nous vous suggérons Porcurves plus. Procurves Plus réenclenche la croissance des seins et cela sans aucun risque sur votre santé

Ces deux plantes changeront votre vie

  • L’avoine ( Aven sativa)

25 à 50 grammes d’avoine le matin au petit déjeuner.

L’avoine est constituée de saponines, alcaloïdes, trigonelline, acide silicique, amidon et de nombreux sels minéraux dont le calcium.

Vous pouvez aussi l’utiliser en infusion. A raison de trois grammes d’herbes sèches pour 25 cl d’eau bouillante? Laisser reposer environ une dizaine de minutes? Prendre 3 à 4 tasses par jour.

  • Le Ginseng (Panax ginseng)

Le ginseng est une plante très riche en vitamine D, et en saponines. Les saponines sont des substances présentent dans beaucoup de plantes. Elles ont la spécificité d’avoir une structure chimique proche de celle des nombreuses hormones humaines.

Le pouvoir stimulant du Ginseng est connu il y a fort longtemps. Originaire de Chine le Ginseng a traversé les frontières. Aujourd’hui il figure parmi les plantes les plus utilisés contre l’impuissance.

Précaution

Le ginseng peut causer de l’hypertension et des insomnies. Il est donc conseillé de ne pas en consommer sur des longues périodes. Demandez l’avis d’un professionnel, il pourra vous le prescrire en fonction de vos besoins. Généralement il est recommandé de ne pas en consommer plus de six semaines.

Elle peut cacher la ménopause

La fibromyalgie est une des « maladies » rares que vous pouvez avoir pendant la ménopause. Elle n’est pas spécifique à la ménopause, mais elle peut cacher votre ménopause.

A ce jour, il n’existe que des traitements qui peuvent aider à soulager les symptômes. Ces traitements varient donc en fonction des différents symptômes que vous avez. D’autres options de traitement sont aussi disponible, comme la massothérapie, l’hydrothérapie.
 
Certains spécialistes pensent que l’alimentation peut aider à soulager les symptômes . Il est même conseillé d’enrichir votre alimentation par des oligo-éléments et des antioxydants sous forme de compléments alimentaires, si votre alimentation habituelle n’est pas biologique ou naturelle.

Mangez beaucoup de fruits frais, légumes frais, ainsi que des fruits séchés. Bien sûr l’idéal est que ces produits soient biologiques ou naturels. Prenez l’habitude de boire beaucoup d’eau et en dehors des repas.
 
Diminuer votre consommation d’aliments riches en sodium, des additifs alimentaires comme le glutamate monosodique ainsi que les édulcorants comme l’aspartame. Un régime végétarien (bien encadré afin d’éviter certains carences) peut aussi aider à soulager les symptômes.

Jeunesse éternelle 7 ème partie : Préservez votre santé 

Si vous êtes en bonne santé réjouissez-vous et profitez de votre santé pour goûter au plaisir de la vie. Si vous êtes malade, soignez-vous rapidement, soyez positive et n’hésitez pas à demander de l’aide.

De nombreux problèmes de santé sont la conséquence d’un esprit et de pensées négatives. Apprenez à gérer vos émotions et vos pensées.

Prenez soins de vos dents. Préservez la blancheur de vos dents par des produits naturels : argile, bicarbonate de sodium, …Oubliez les dentifrices industrielles et préférez la pâte fait maison.

Hydratez votre peau, sans oublier le contour des yeux . Zéro cernes devra être votre nouvelle devise. Dormez suffisamment, reposez-vous quand vous vous sentez fatiguer. Ayez à porter de main une crème hydratante pour la peau. Protégez-vous du rayonnement solaire en portant toujours un écran solaire.

De même vous pouvez changer vos montures en montures contre soleil ou en avoir une deuxième paire que vous ne quitterez que pour vos besoins de lecture par exemple.

Que vous ayez 45 ans ou plus, en ménopause, ou en péri ménopause, ces conseils vous aideront à rester jeune et à atteindre la déesse qui se cache en vous.