Archives de catégorie : Anatomie

Le cul-de-sac vaginal

En cours de ménopause, il n’est pas rare qu’on souffre d’une baisse de libido ou encore de la dyspareunie.

Quand la libido est absente, ou quand vous soufrez à chaque fois que vous essayez d’avoir une relation sexuelle, connaître votre anatomie peut vous être utile, ne serait-ce pour adopter des positions qui atténue la douleur, notamment en cas de dyspareunie.

Le Cul-de-sac vaginal représente l’extrémité postérieure de la cavité vaginale.
On distingue trois zones dans cette cavité :
le cul-de-sac latéral
le cul-de-sac antérieur
le cul-de-sac postérieur sur lequel repose le col de l’utérus

Les cul-de-sac sont les parties les plus profondes du vagin. Ils séparent le col de l’utérus du vagin.

Deux de ces “sacs” contiennent des zones érogènes. La zone de l’AFE ( Anterior Fornix Erogenous) appelé couramment point A, et le point C qui se trouve dans le cul postérieur.

Certains sexologues distinguent 4 points vaginaux dont la stimulation peut créer de l’orgasme.
Le point G, le point A, le point P et le point C. (L’existence des points ou zones érogènes est encore un sujet polémique. (Voir notre article sur les zones érogènes).

Certaines femmes peuvent avoir de l’orgasme par la stimulation des culs-de-sac. Dans la position du “missionnaire”, le sexe masculin peut atteindre le cul-de-sac antérieur et dans la position “entrée arrière ”, il peut atteindre le cul-de-sac postérieur. (Voir l’article sur les positions sexuelles)

(Cet article est un extrait du Guide)

Les ovaires

La femme possède deux ovaires qui sont situés dans la cavité pelvienne  à proximité de chaque trompe de Fallope.

Les ovaires sont constitués des follicules, d’un corps jaune, et de l’espace interstitiel  appelé aussi stroma ovarien. 

Chaque follicule contient une cellule germinale appelée ovogonie à partir de laquelle vont naître les ovocytes (encore appelé ovule), les cellules de la thèque interne et les cellules de la granulosa.

Le follicule est une sorte de petit sac situé dans l’ovaire. Les ovaires sont les glandes génitales de la femme.

On distingue deux régions dans l’ovaire. Le cortex ovarien qui constitue la zone périphérique et la région centrale appelé médullaire.

L’ovaire est un organe mobile qui peut se mouvoir en fonction  de l’état de réplétion rectale, vésicale et utérine.

Les ovaires ont deux principales fonctions. La production des ovocytes et la sécrétion des hormones.

Faiblesse du périnée

Il peut s’agir d’une perte de la tonicité des muscles, ou d’une faiblesse des ligaments qui constituent le périnée. Les deux problèmes peuvent aussi se produire simultanément.

Le défaut d’œstrogènes est la principale cause de faiblesse du périnée pendant et après la ménopause. Même si la ménopause n’est pas la seule responsable de ce trouble, elle est un facteur de risque.

Physiquement la faiblesse du périnée se voit par les fuites urinaires, au départ peu visibles mais qui s’accentuent au fur et à mesure que vous progressez dans votre ménopause, si ces fuites ne ne sont prises en charge à temps.

La faiblesse du périnée est rarement diagnostiquée à temps essentiellement en raison du sentiment de gêne qu’éprouvent les femmes à parler de leurs fuites urinaires.

Et pourtant diagnostiquée à temps elle se soigne et vous éviterez le risque de descente d’organe (Prolapsus) responsable de lourdeur ou de douleur au niveau du bas ventre, et autres complications dues à ce relâchement musculaire ou ligamenteux du périnée.

Le périnée se trouve entre le vagin et l’anus. C’est un ensemble de muscles et de ligaments sur lequel reposent les organes de la cavité pelvienne (utérus, vessie, rectum), d’où l’incapacité à contrôler ses urines.

La faiblesse du périnée peut aussi crée des problèmes sexuels, gynécologique et anaux.

Colon sigmoide

Aujourd’hui nous allons parler d’un peu d’anatomie. Sans chercher à être un expert en la matière, connaître quelques rudiment de notre corps permet toujours d’être en bonne santé. Puis c’est toujours bon de prendre sa santé en main.

C’est quoi le côlon signoïde. Pour faire simple c’ est une sorte de boucle qui prolonge le côlon descendant. Cette boucle se termine au niveau du rectum.

Autrement dit c’ est la partie du gros intestin qui est en relation avec le rectum. Il mesure environ 40 cm de long.

Le colon sigmoide peut être sujet à certains pathologie dont un cancer, il est donc nécessaire de se faire surveiller par un médecin. Certaines troubles peuvent résulter d’une alimentation inappropriée et une mauvaise hygiène de vie.

Appareil reproducteur de la femme

Une autre conséquence de la ménopause, est l’arrêt de la reproduction. Comment se fait la reproduction ? Quels sont les organes concernés ? Comment éviter ou traiter l’atrophie des organes génitaux ?

Pour répondre à toutes ces questions un petit rappel sur l’anatomie  de l’appareil reproducteur paraît indispensable.

N’hésitez pas à parcourir la catégorie «anatomie» pour en savoir plus.