octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Faiblesse du périnée

Il peut s’agir d’une perte de la tonicité des muscles, ou d’une faiblesse des ligaments qui constituent le périnée. Les deux problèmes peuvent aussi se produire simultanément.

Le défaut d’œstrogènes est la principale cause de faiblesse du périnée pendant et après la ménopause. Même si la ménopause n’est pas la seule responsable de ce trouble, elle est un facteur de risque.

Physiquement la faiblesse du périnée se voit par les fuites urinaires, au départ peu visibles mais qui s’accentuent au fur et à mesure que vous progressez dans votre ménopause, si ces fuites ne ne sont prises en charge à temps.

La faiblesse du périnée est rarement diagnostiquée à temps essentiellement en raison du sentiment de gêne qu’éprouvent les femmes à parler de leurs fuites urinaires.

Et pourtant diagnostiquée à temps elle se soigne et vous éviterez le risque de descente d’organe (Prolapsus) responsable de lourdeur ou de douleur au niveau du bas ventre, et autres complications dues à ce relâchement musculaire ou ligamenteux du périnée.

Le périnée se trouve entre le vagin et l’anus. C’est un ensemble de muscles et de ligaments sur lequel reposent les organes de la cavité pelvienne (utérus, vessie, rectum), d’où l’incapacité à contrôler ses urines.

La faiblesse du périnée peut aussi crée des problèmes sexuels, gynécologique et anaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repondre

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Verification *