avril 2019
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Entraînez-vous à être heureuse

Etre heureuse en période de ménopause n’est pas quelque chose de facile. Comment être heureuse quand on doit lutter tous les jours contre les démangeaisons, les bouffées de chaleur, les humeurs en dent de scie,…

On comprends que vous soyez très vite submergée, préoccupée, et que vous n’ayez pas le temps de s’occuper de vous, de vous faire plaisir… Mais paradoxalement vous devez être heureuse pour pouvoir être en mesure de contrôler la ménopause.

Durant la ménopause la recherche du bien être devient un exercice qui doit se pratiquer de la même manière que vous pratiqueriez des exercices de Kegel pour traiter une incontinence ou pour stimuler votre libido.

Certes la ménopause peut entraîner des problèmes émotionnels et physiques qui sont très difficiles à vivre pour de nombreuses femmes. Mais heureusement il existe des solutions qui peuvent vous aider.
A suivre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des solutions pour stimuler votre libido

La baisse de la libido est un phénomène récurrent quand on prend de l’âge, mais elle est accentuée en période de ménopause.

Or maintenir une activité sexuelle est plus qu’ indispensable et permet notamment d’éviter certains problèmes tels la sécheresse vaginale, la dyspareunie, mais aussi certains soucis mineurs d’ordre psychologique comme le stress, ou encore les sautes d’humeurs.

Des études ont montré que l’activité sexuelle est aussi bénéfique pour le cœur, et peut favoriser la perte du poids.

Plantes, compléments alimentaires, alimentation, médecines douces, vous avez de nombreuses possibilités pour stimuler votre libido.

Mettez du piment dans vos relations sexuelles, améliorez l’harmonie de votre couple grâce à nos conseils et astuces.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment atténuer les rides

Le collagène est l’un des constituants de la peau. Sa fonction principale est de d’assurer l’élasticité de la peau.Cependant on trouve également du collagène dans les muscles, les os et le cartilage.

Dès l’âge de 25 ans le taux de collagène commence à diminuer et les premiers signes des rides apparaissent, notamment au niveau du visage.

A ce stade il est encore possible de renverser la tendance en apportant à votre organisme du collagène par les produits cosmétiques biologiques, les compléments alimentaires mais aussi par votre alimentation.

Le collagène est une protéine formé de glycine, de proline et d’hydroxyproline. Nous reviendrons sur ces molècules dans un prochain article. Quand on a pris de l’âge, c’est un peu compliqué pour apporter du collagène à son organisme, mais il existe des solutions.

On trouve dans le commerce divers produits destinés à régler les problèmes liés au manque de collagène dont celui des rides.

L’injection de bottox a ses inconvénients qui sont à notre avis très important que les avantages qu’elle apporte. Il existe également les crèmes, les compléments alimentaires enrichis en vitamines, et les anti-oxydants qui peuvent être tout aussi éfficace.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Peut-on savoir quand on sera en ménopause?

La ménopause c’est
– Arrêt de l’activité ovarienne
– Arrêt de la reproduction
– Privation hormonale

La ménopause est déjà programmée par votre organisme avant votre naissance, mais on ne dispose pas actuellement des moyens et des connaissances pour déterminer avec exactitude à quel âge elle s’installera.

La ménopause est une conséquence de l’épuisement des ovules .
Les ovaires cessent de fonctionner, ce qui entraîne la fin des cycles menstruels. Le changement le plus notable qui se manifeste est la fin de vos règles.

Pour la femme occidentale la ménopause, s’installe vers l’âge de 51 ans, mais peut commencer vers l’âge de 40 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Etes-vous souvent constipée?

Si vous êtes souvent constipée, il est possible que vous manquiez de fibres.

Les fibres sont nécessaires pour le bon transit et l’assimilation des aliments. La quantité moyenne recommandée est de trente grammes par jour pour un adulte. Vous pouvez obtenir un bilan gratuit personnalisé ici

Vous trouverez également dans notre dossier consacré à l’alimentation des conseils pour équilibrer vos menus.

Manger régulièrement des fibres diminue les risques de cancer et de constipation. Les fibres contribuent aussi au maintien de l’équilibre du taux de glucose dans le sang.

Les aliments riches en fibres sont les légumes verts (haricots verts, artichaut, carotte…) les légumineuses (lentilles, haricot blanc, pois chiche,…) les fruits et les céréales.

Pour vous donner un ordre d’idée, 75g de lentilles vous apportent 5,20g de fibres, 75g de haricots secs 6,5g et 30g d’avocat 6,8g.
(Cet article un extrait du Guide de la ménopause )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand votre corps annonce la ménopause…

Il se passe pratiquement la même chose à la ménopause qu’à la puberté sur le plan corporel.
Vous avez probablement oublié ce que vous ressentiez au moment de votre puberté quand votre corps s’est mis “brusquement” à se transformer, quand vous avez eu vos premières menstruations.

A l’approche de la ménopause votre corps se transforme presque à l’identique.Si vous êtes attentif vous pourriez ressentir et vivre les mêmes émotions qu’à la puberté! De la même manière que la puberté était pour vous une libération (vous sortiez enfin du monde de l’enfance), la ménopause pourrait aussi être une libération.

Vous entrez dans un monde où vous n’aurez pas à vous soucier de contraception, de douleurs pré-menstruels, de troubles menstruels, de serviettes hygiéniques,…

Silhouette, pilosité, peau et seins sont les principales modifications corporelles, rapidement visibles.

La silhouette de la femme est naturellement gynoïde. C’est à dire la taille est fine et le bassin large.
Hors ménopause si vous avez de la cellulite elle aura tendance à s’installer au niveau des cuisses et des fesses.
En cours de ménopause et à la ménopause cette masse graisseuse en surplus, va s’installer sur le ventre.

Vous pourriez également perdre de la pilosité, notamment au niveau du pubis. On pourrait dire que c’est plutôt une bonne chose. Un peu d’économie sur le budget esthétique! Cependant des poils peuvent apparaître sur le visage.
Les rides et les ridules peuvent aussi s’accentuer. La peau perd sa souplesse, se dessèche.

Quant au seins s’ils étaient jusque là fermes et galbés, vous constaterez en faisant un petit examen de palpation, qu’ils n’ont pas la même fermeté et qu’ils ont tendances à un peu pendre.

C’est plutôt un tableau effrayant direz-vous ! Cependant cette transformation corporelle n’est pas une fatalité, vous pouvez l’éviter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’igname sauvage

Les ignames sauvages peuvent être consommées sous la forme de complément alimentaire ou faire parti de votre alimentation.

On vous recommande bien évidemment de les consommer dans la mesure du possible comme aliment. Vous trouverez des ignames dans les magasins exotiques et parfois dans certains supermarchés au rayon fruits et légumes.

Il existe plusieurs variétés d’ignames sauvages, la variété présentée ici est la variété Africaine. Elle ressemble un peu à une patate douce.

Les ignames sauvages apportent des œstrogènes. Elle peuvent vous aider à diminuer les symptômes causés par le faible taux en œstrogènes, à l’instar de la sécheresse vaginale, ou la baisse de la libido.
Découvrez notre recette d’ignames sauvages ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment éviter l’hypertension

En période de ménopause ou après la ménopause vous pouvez considérablement réduire le risque d’hypertension artérielle en apprenant à prendre votre tension et à la vérifier régulièrement.

Consultez un professionnel de la santé si votre tension artérielle est élevée par rapport à la tension considérée comme normale. C’est-à-dire supérieure à une tension de 12O/80 mm Hg.

Vous trouverez dans le commerce des appareils de mesure de la tension. Préférez les appareils qui mesurent la tension au bras à ceux qui la mesure au poignet qui sont moins précis.

Il est encore important de contrôler votre poids et d’avoir des habitudes alimentaires saines.

Eliminer le sel de votre alimentation et si vous n’arrivez pas remplacez-le par des épices (en moindre quantité) ou diminuer sa consommation.

Il faut savoir que l’alimentation apporte la quantité de sel nécessaire à l’organisme, vous n’avez pas besoin de saler votre alimentation.

La sensation de goût fade que nous éprouvons en mangeant de l’alimentation non salée, vient des habitudes alimentaires que nous avons prises.

Manger plus de légumes, de fruits et de graines entiers (riz complet, farine de blé complet, germes…) riches en fibres.

Faites régulièrement de l’exercice physique.

Ces quelques conseils simples à mettre en œuvre vous aideront considérablement à éviter l’hypertension artérielle et vous seront aussi bénéfiques pour mieux vivre votre ménopause.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vessie

Pourquoi parler de la vessie en période de ménopause ? Tout simplement que cet organe peut être affecté par la ménopause, ou plus précisément par la fluctuation hormonale qui est à l’origine de la ménopause.

On connaît le rôle que joue la vessie dans la collecte des urines avant leur évacuation.
On peut la comparer à une sorte de réservoir à urine. Sur le plan anatomique, la vessie est un muscle, plutôt creux.

Elle est élastique, elle peut donc se dilater en fonction de la quantité d’urine qu’elle contient. Cependant il existe une quantité maximale d’urine, au-delà de la quelle la vessie peut être distendue. On situe cette quantité autour de 500ml pour un adulte.

Il est donc très important de ne pas se retenir trop longtemps quand le besoin d’uriner se fait sentir, comme il faudra veiller à ne pas apporter trop de liquide à l’organisme. En matière d’apport hydrique la référence admise est de deux litres par jour.

Mais quand on parle d’apport hydrique, il faut aussi comptabiliser les boissons, les soupes, le repas, le thé, le café,…bref il ne faut pas tenir en compte que l’eau liquide que l’on boit.

A suivre…
Cet article est un extrait du guide de la ménopause

Rendez-vous sur Hellocoton !

Manger des ignames sauvages

Ce qu’il vous faut en matériel:
Pour cuisiner des ignames vous aurez besoin d’un éplucheur, ou un couteau de cuisine, un passoire, du papier sopalin, une brosse à légume, du papier aluminium et une plaque de cuisson ou un four, et une dose de patience.

Les ignames sauvages peuvent être consommées sous la forme de complément alimentaire ou faire partie de votre alimentation.

On vous recommande bien évidemment de les consommer dans la mesure du possible comme aliment. Vous trouverez des ignames dans les magasins exotiques et parfois dans certains supermarchés au rayon fruits et légumes.

Il existe plusieurs variétés d’ignames sauvages, la variété présentée ici est la variété Africaine. Elle ressemble un peu à une grosse patate douce, mais igname et patate douce sont des espèces différentes.

L’ igname est la tubercule de Dioscorea batatas , une espèce de la famille des Dioscoreaceae alors que la patate douce appartiennent au genre Ipomoea.

L’intérêt de cette tubercule réside sur sa forte tenneur en oestrogènes. Elle est donc conseillée pour prévenir la sécheresse vaginale ou encore la baisse de la libido
Voir notre recette igname

Rendez-vous sur Hellocoton !