décembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Etes-vous souvent constipée?

Si vous êtes souvent constipée, il est possible que vous manquiez de fibres.

Les fibres sont nécessaires pour le bon transit et l’assimilation des aliments. La quantité moyenne recommandée est de trente grammes par jour pour un adulte. Vous pouvez obtenir un bilan gratuit personnalisé ici

Vous trouverez également dans notre dossier consacré à l’alimentation des conseils pour équilibrer vos menus.

Manger régulièrement des fibres diminue les risques de cancer et de constipation. Les fibres contribuent aussi au maintien de l’équilibre du taux de glucose dans le sang.

Les aliments riches en fibres sont les légumes verts (haricots verts, artichaut, carotte…) les légumineuses (lentilles, haricot blanc, pois chiche,…) les fruits et les céréales.

Pour vous donner un ordre d’idée, 75g de lentilles vous apportent 5,20g de fibres, 75g de haricots secs 6,5g et 30g d’avocat 6,8g.
(Cet article un extrait du Guide de la ménopause )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand votre corps annonce la ménopause…

Il se passe pratiquement la même chose à la ménopause qu’à la puberté sur le plan corporel.
Vous avez probablement oublié ce que vous ressentiez au moment de votre puberté quand votre corps s’est mis “brusquement” à se transformer, quand vous avez eu vos premières menstruations.

A l’approche de la ménopause votre corps se transforme presque à l’identique.Si vous êtes attentif vous pourriez ressentir et vivre les mêmes émotions qu’à la puberté! De la même manière que la puberté était pour vous une libération (vous sortiez enfin du monde de l’enfance), la ménopause pourrait aussi être une libération.

Vous entrez dans un monde où vous n’aurez pas à vous soucier de contraception, de douleurs pré-menstruels, de troubles menstruels, de serviettes hygiéniques,…

Silhouette, pilosité, peau et seins sont les principales modifications corporelles, rapidement visibles.

La silhouette de la femme est naturellement gynoïde. C’est à dire la taille est fine et le bassin large.
Hors ménopause si vous avez de la cellulite elle aura tendance à s’installer au niveau des cuisses et des fesses.
En cours de ménopause et à la ménopause cette masse graisseuse en surplus, va s’installer sur le ventre.

Vous pourriez également perdre de la pilosité, notamment au niveau du pubis. On pourrait dire que c’est plutôt une bonne chose. Un peu d’économie sur le budget esthétique! Cependant des poils peuvent apparaître sur le visage.
Les rides et les ridules peuvent aussi s’accentuer. La peau perd sa souplesse, se dessèche.

Quant au seins s’ils étaient jusque là fermes et galbés, vous constaterez en faisant un petit examen de palpation, qu’ils n’ont pas la même fermeté et qu’ils ont tendances à un peu pendre.

C’est plutôt un tableau effrayant direz-vous ! Cependant cette transformation corporelle n’est pas une fatalité, vous pouvez l’éviter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’igname sauvage

Les ignames sauvages peuvent être consommées sous la forme de complément alimentaire ou faire parti de votre alimentation.

On vous recommande bien évidemment de les consommer dans la mesure du possible comme aliment. Vous trouverez des ignames dans les magasins exotiques et parfois dans certains supermarchés au rayon fruits et légumes.

Il existe plusieurs variétés d’ignames sauvages, la variété présentée ici est la variété Africaine. Elle ressemble un peu à une patate douce.

Les ignames sauvages apportent des œstrogènes. Elle peuvent vous aider à diminuer les symptômes causés par le faible taux en œstrogènes, à l’instar de la sécheresse vaginale, ou la baisse de la libido.
Découvrez notre recette d’ignames sauvages ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment éviter l’hypertension

En période de ménopause ou après la ménopause vous pouvez considérablement réduire le risque d’hypertension artérielle en apprenant à prendre votre tension et à la vérifier régulièrement.

Consultez un professionnel de la santé si votre tension artérielle est élevée par rapport à la tension considérée comme normale. C’est-à-dire supérieure à une tension de 12O/80 mm Hg.

Vous trouverez dans le commerce des appareils de mesure de la tension. Préférez les appareils qui mesurent la tension au bras à ceux qui la mesure au poignet qui sont moins précis.

Il est encore important de contrôler votre poids et d’avoir des habitudes alimentaires saines.

Eliminer le sel de votre alimentation et si vous n’arrivez pas remplacez-le par des épices (en moindre quantité) ou diminuer sa consommation.

Il faut savoir que l’alimentation apporte la quantité de sel nécessaire à l’organisme, vous n’avez pas besoin de saler votre alimentation.

La sensation de goût fade que nous éprouvons en mangeant de l’alimentation non salée, vient des habitudes alimentaires que nous avons prises.

Manger plus de légumes, de fruits et de graines entiers (riz complet, farine de blé complet, germes…) riches en fibres.

Faites régulièrement de l’exercice physique.

Ces quelques conseils simples à mettre en œuvre vous aideront considérablement à éviter l’hypertension artérielle et vous seront aussi bénéfiques pour mieux vivre votre ménopause.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vessie

Pourquoi parler de la vessie en période de ménopause ? Tout simplement que cet organe peut être affecté par la ménopause, ou plus précisément par la fluctuation hormonale qui est à l’origine de la ménopause.

On connaît le rôle que joue la vessie dans la collecte des urines avant leur évacuation.
On peut la comparer à une sorte de réservoir à urine. Sur le plan anatomique, la vessie est un muscle, plutôt creux.

Elle est élastique, elle peut donc se dilater en fonction de la quantité d’urine qu’elle contient. Cependant il existe une quantité maximale d’urine, au-delà de la quelle la vessie peut être distendue. On situe cette quantité autour de 500ml pour un adulte.

Il est donc très important de ne pas se retenir trop longtemps quand le besoin d’uriner se fait sentir, comme il faudra veiller à ne pas apporter trop de liquide à l’organisme. En matière d’apport hydrique la référence admise est de deux litres par jour.

Mais quand on parle d’apport hydrique, il faut aussi comptabiliser les boissons, les soupes, le repas, le thé, le café,…bref il ne faut pas tenir en compte que l’eau liquide que l’on boit.

A suivre…
Cet article est un extrait du guide de la ménopause

Rendez-vous sur Hellocoton !

Manger des ignames sauvages

Ce qu’il vous faut en matériel:
Pour cuisiner des ignames vous aurez besoin d’un éplucheur, ou un couteau de cuisine, un passoire, du papier sopalin, une brosse à légume, du papier aluminium et une plaque de cuisson ou un four, et une dose de patience.

Les ignames sauvages peuvent être consommées sous la forme de complément alimentaire ou faire partie de votre alimentation.

On vous recommande bien évidemment de les consommer dans la mesure du possible comme aliment. Vous trouverez des ignames dans les magasins exotiques et parfois dans certains supermarchés au rayon fruits et légumes.

Il existe plusieurs variétés d’ignames sauvages, la variété présentée ici est la variété Africaine. Elle ressemble un peu à une grosse patate douce, mais igname et patate douce sont des espèces différentes.

L’ igname est la tubercule de Dioscorea batatas , une espèce de la famille des Dioscoreaceae alors que la patate douce appartiennent au genre Ipomoea.

L’intérêt de cette tubercule réside sur sa forte tenneur en oestrogènes. Elle est donc conseillée pour prévenir la sécheresse vaginale ou encore la baisse de la libido
Voir notre recette igname

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet au romarin

L’oignon vert contient des flavonoïdes dont le kaempferol, un puissant anti-oxydant, et de nombreux composés sulfurés. Les flavonoïdes participent à la lutte contre les radicaux libres, responsables du vieillissement, et les composés sulfurés protègent contre certains cancers dont le cancer de l’estomac.

Ce qu’il vous faut en ingrédients :

Un bouillon bio de poulet sans sel
20 grammes d’oignon vert
1/4 d’une cuillère à café de poivre
Une pincée de sel
Environ 25 centilitres d’huile d’olive
100 grammes de blanc de poulet
10 centilitres de jus de citron maison
1 cuillère à soupe de romarin
Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La péri-ménopause

Le niveau d’hormones est très variable et vous connaîtrez de nombreux symptômes liés à cette fluctuation hormonale.

Les symptômes de ces changements hormonaux seront perceptibles pour la plupart des femmes: bouffées de chaleur, menstruations irrégulières,sécheresse vaginale,sautes d’humeur,dépression légère, irritation…
Pour en savoir plus télécharegr le Guide

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dépression, fatigue,…

Les sautes d’humeurs sont fréquentes en début de ménopause. Vous pouvez vous sentir anxieux, triste ou déprimé.

Il convient cependant de faire la différence entre ce qui est normal et qui peut être inquiétant.
Il est tout à fait normal qu’à certains moment vous ayez le cafard!
Mais une dépression qui dure plus de deux semaines doit vous inquiéter et vous emmenez à consulter un professionnel.

Il est important que vous puissiez décrire l’ensemble de ces symptômes afin que votre médecin puisse établir un diagnostic précis.

Cette phase de dépression serait liée à la baisse du taux d’œstrogènes Mais d’autres facteurs peuvent en être aussi la cause : alimentation, manque de sommeil, tabagisme, manque d’exercices physiques,…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le curcuma un allier contre les symptômes

Facilitateur de digestion, nettoyeur intestinal, ant-âge, cicatrisant, anti- cholesterol cette rhizome peut faire des merveilles durant votre ménopause.

Dans les magasins diététique le curcuma est vendu sous forme de poudre, huile essentielle, en gélule, mais vous pouvez le trouver frais.

Cependant nous vous conseillons le curcuma déjà prêt à l’emploi plutôt que le curcuma frais pour des raisons pratiques, mais aussi de qualité et bien sûr préférez du curcuma bio.

Facilitateur de digestion
 :
Si vous êtes déjà en plein ménopause, vous avez remarqué que vous avez souvent des ballonnements, des constipations et autres problèmes digestifs.

La fluctuation hormonale peut être une des raisons de ces problèmes digestifs. En effet certaines hormones sont nécessaires à la digestion. La baisse de production de ces hormones ralenti la digestion, en d’autres termes vous mettez beaucoup pus de temps qu’il ne faut pour digérer. Ce qui occasionne les ballonnements et les constipations.

Une bonne nouvelle, il suffit d’épicer un peu votre repas avec du curcuma pour améliorer votre digestion.

Le curcuma est une épice qui nous vient de l’Asie. Il est présent dans la plupart des recettes culinaires de cette région.

Vous cherchez des recettes au curcuma? Feuilletez notre livre de recettes.

Le curcuma peut favoriser les bouffées de chaleur. A consommer de manière raisonable.

Rendez-vous sur Hellocoton !