Qu’est-ce que la ménopause

Une période de transformation que connaît une femme, comme l’a été la puberté. La puberté annonce l’arrivée des menstruations et la possibilité biologique de procréer, la ménopause quant à elle annonce la fin des menstruations et la perte de la possibilité de procréer naturellement.

4 moyens d’éviter l’inflammation des artères

L’inflammation des artères est à l’origine de nombreuses maladies cardio -vasculaires. Elle peut être aggravée pendant la ménopause. Voici 4 moyens de diminuer le risque :

1-Mettez des épices dans votre alimentation

Curcuma, gingembre et autres épices sont de très bons anti-inflammatoires. Cependant certaines favorisent les bouffées de chaleur. Elles sont donc à consommer avec modération et de préférence dans des salades et autres repas froids.

2-Augmenter le taux du bon cholestérol

il s’agit de veiller à diminuer le taux de triglycérides dans le sang autrement dit le mauvais cholestérol et donc d’augmenter le bon cholestérol ou HDL-cholestérol.

3-Zéro aliment transformé

A défaut d’un « zéro aliment transformé », vous pouvez en limiter la consommation.

4-Manger des fruits et des légumes à volonté

Les fruits et les légumes sont riches en antioxydant qui combattent le mauvais cholestérol. Certains sont aussi capables d’augmenter le taux de l’acide salicylique, un acide bien connu pour ses propriétés anti-inflammatoires.

A quelle âge commence la ménopause?

Il est de plus en plus facile aujourd’hui de savoir à quelle âge débutera votre ménopause. Même si des différences existent d’une femme à une autre, de nombreuses études situent le début de la ménopause vers l’âge de quarante sept ans. Mais il est bien évident qu’il s’agit là d’une moyenne. Ce qui veut dire que la ménopause peut débuter avant ou après.

Comment est diagnostiquée l’ostéoporose?

Pour savoir si vous êtes atteinte ou non  d’ostéoporose votre médecin mesure votre  densité osseuse par radiographie ou ostéodensitométrie.

La radiographie permet de faire une estimation de votre capital osseux. Elle repose sur l’analyse du degré de transparence de l’os. La méthode comporte beaucoup d’incertitudes par rapport à l’ostéodensitométrie.

L’ostéodensitométrie quant à elle mesure la résistance de l’os. Partant du principe que l’os sera plus ou moins fragile selon que son contenu en sels minéraux sera plus ou moins faible, l’ostéodentiométrie permet de déterminer votre capital osseux par la détermination quantitative des sels minéraux qui le compose.

La technique la plus utilisée est l’absorptiométrie  biphotonique à rayons X.

On procède par des mesures de la colonne vertébrale et du fémur. Les résultats sont ensuite comparés à des valeurs dites «normales», en fonction de votre âge.

La perte osseuse est un phénomène naturel lié au vieillissement mais  la ménopause peut l’accélérer. Seule la prévention par l’adoption d’une bonne hygiène de vie (alimentation, exercice physique,…) peut vous éviter ou diminuer les effets de l’ostéoporose.

L’efficacité du traitement hormonale (THS) sur l’ostéoporose n’est plus à démontrer. Seulement il convient de peser le pour et le contre avant de prendre sa décision. Il existe aujourd’hui des alternatives naturelles avec moins de risques et d’effets secondaires.

 

Ref : –  La Ménopause, Collection ouverture médicale

– Women Health Initiative

Les renseignements contenus dans ce blog ne sont pas exhaustives. Bien que nous prenions  consciencieusement  la prudence de vérifier la validité et  l’exactitude des renseignements que nous donnons dans ce blog, afin de vous donner une information exacte et à jour, nous n’assumons aucune responsabilité quant à l’utilisation que vous pourrez en faire de ces informations.

Mieux vivre votre ménopause