Archives par mot-clé : cholestérol

Alimentation anti-âge

Nous avons déjà parler des fruits et des légumes. Voici une liste d’aliments aux vertus rajeunissants.

– Les fruits (orange, citron, melon,trèfle rouge,myrtilles, godji,…)
– Les légumes (carotte, épinards,…)
– Les poissons gras (saumon, sardines,…)
– La viande maigre fraîche à consommer avec modération

Vous pouvez avantageusement remplacer la viande par le poisson, les œufs,les produits issus du lait, et les légumineuses.

Il ne vous reste plus qu’à confectionner vos plats.

Augmenter le bon cholestérol

Ici il s’agit de veiller à diminuer le taux de triglycérides dans le sang autrement dit le mauvais cholestérol et donc d’augmenter le bon cholestérol ou  HDL-cholestérol.
 
Deux acides gras sont indispensables dans cette lutte contre le mauvais cholestérol. L’acide eicosapentaénoïque (EPA) et acide docosahexaénoïque (DHA).  Ces deux acides gras sont des précurseurs important dans le processus anti-inflammatoire.
 
EPA et DHA sont issus de la transformation de l’acide α-linolénique [alpha -linolénique (ALA)] plus connu sous le nom d’oméga3 contenu dans les végétaux.
 
L’acide alpha -linolénique est un acide gras essentiel, c’est-à dire  elle est indispensable à l’être humain et à tous les mammifères et ni l’être humain, ni les autres mammifères ne sont capables de la synthétiser. Il doit donc être apporté par l’alimentation.

Comment agir sur les mauvaises graisses?

Le cholestérol est beaucoup décrié, surtout chez les adeptes des régimes minceurs, mais ce qu’il faut savoir c’est que derrière ce mot se cache un ensemble de molécules différentes et qui ont des rôles différentes les unes des autres, et certaines sont  indispensables pour l’organisme.

C’est le  cas du HDL-cholestérol qui a un effet  protecteur  contre les maladies cardio-vasculaire. Le HDL-cholestérol diminue pendant la ménopause, ce qui par voie de conséquence augmente le risque de maladie cardiaque.

Ces quelques conseils vont vous aider à augmenter le HDL-cholestérol et donc à diminuer les  autres familles de cholestérol.

L’alimentation :

Réduire la quantité de graisses animales dans votre alimentation aide à réduire votre taux de cholestérol. Manger de l’avoine augmente considérablement votre HDL-cholestérol.

Le poids :

Le surpoids augmente votre taux de cholestérol. Perdre du poids peut aider à augmenter le HDL-cholestérol et réduire les autres (LDL-cholestérol, VLDL, Chylomicrons).

Cependant il est important de savoir que contrairement à ce qui est véhiculé par la mode, Il n’existe pas un poids  idéal de référence. On mesure le surpoids par la mesure de l’Indice de Masse Corporelle ( IMC) qui est égale au rapport entre votre poids et votre taille.

L’activité physique :

Une activité physique régulière réduit les LDL-Cholestérol et augmente votre taux de HDL-cholestérol. Elle aide également  à réduire le poids.

L’âge et le sexe:

Ce sont des facteurs qui diminuent aussi le taux de HDL-cholestérol, mais dont vous n’avez aucune influence. Avant la ménopause contrairement aux idées reçues, les femmes ont un taux de cholestérol inférieur à ceux des hommes du même âge. A partir de la ménopause le niveau du LDL-cholestérol, VLDL, Chylomicrons augmente chez la femme et le niveau de HDL-Cholestérol diminue. Des  facteurs génétiques peuvent aussi influer sur les taux de cholestérol dans le sang.

 

4 moyens d’éviter l’inflammation des artères

L’inflammation des artères est à l’origine de nombreuses maladies cardio -vasculaires. Elle peut être aggravée pendant la ménopause. Voici 4 moyens de diminuer le risque :

1-Mettez des épices dans votre alimentation

Curcuma, gingembre et autres épices sont de très bons anti-inflammatoires. Cependant certaines favorisent les bouffées de chaleur. Elles sont donc à consommer avec modération et de préférence dans des salades et autres repas froids.

2-Augmenter le taux du bon cholestérol

il s’agit de veiller à diminuer le taux de triglycérides dans le sang autrement dit le mauvais cholestérol et donc d’augmenter le bon cholestérol ou HDL-cholestérol.

3-Zéro aliment transformé

A défaut d’un « zéro aliment transformé », vous pouvez en limiter la consommation.

4-Manger des fruits et des légumes à volonté

Les fruits et les légumes sont riches en antioxydant qui combattent le mauvais cholestérol. Certains sont aussi capables d’augmenter le taux de l’acide salicylique, un acide bien connu pour ses propriétés anti-inflammatoires.