Archives par mot-clé : ostéoporose

L’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité des os. Elle entraîne des fractures qui peuvent être invalidantes. Au-delà des fractures qui sont ce que l’on peut appeler la partie visible de cette maladie, l’ostéoporose se manifeste également par des douleurs intenses qui sont tout autant invalidantes que les fractures.

La ménopause peut accélérer ou amplifier la maladie d’ostéoporose. Bien qu’il existe des traitements qui soulagent la douleur, et bien qu’avec la chirurgie on peut remédier à de nombreuses fractures de nos jours, le seul véritable remède de l’ostéoporose reste la prévention.

Une partie spécifique du guide est consacrée à l’ostéoporose. Vous y trouverez des conseils pour éviter l’installation de cette maladie, mais aussi des remèdes naturels pour soulager les douleurs dues à l’ostéoporose.

Essayer la réflexologie plantaire

Tout d’abord il faut savoir que la réflexologie ne guérit ni maladie ni un quelconque trouble de la ménopause. Elle soulage des douleurs, elle permet d’atteindre un état de bien être, elle peut être un excellent recours pour accompagner des traitements lourd comme de la chimiothérapie par exemple.

La réflexologie, qu’elle soit plantaire, palmaire, faciale ou crânienne accompagne un traitement et augmente les chances de réussite de ce dernier.
Autrement dit pour être efficace, elle ne doit pas être appliquée de manière isolée mais doit toujours faire partie d’un ensemble de traitements.

En ce qui concerne la ménopause, la réflexologie plantaire soulage beaucoup de symptômes et notamment en début de ménopause. Ce qui vous permettra d’éviter de prendre des médicaments et autres tranquillisants.
La réflexologie ne remplace pas le traitement hormonal quand celui-ci s’avère nécessaire. Dans ce cas le recours à des hormones naturelles ou aux plantes peut être la solution qui apporte les bienfaits des THS sans les inconvénients.

La réflexologie soulage maux de tête, troubles du sommeil, mal de dos, stress, syndrome prémenstruel mais aussi des troubles propres à la ménopause, comme les bouffées de chaleur.

La réflexologie peut aider à se détendre et stimule le processus de guérison propre à l’organisme.

Comment reconnaître l’ostéoporose

Pour savoir si vous êtes atteinte ou non d’ostéoporose votre médecin mesure votre densité osseuse par radiographie ou ostéodensitométrie.

La radiographie permet de faire une estimation de votre capital osseux. Elle repose sur l’analyse du degré de transparence de l’os. La méthode comporte beaucoup d’incertitudes par rapport à l’ostéodensitométrie.
L’ostéodensitométrie quant à elle mesure la résistance de l’os.

Partant du principe que l’os sera plus ou moins fragile selon que son contenu en sels minéraux sera plus ou moins faible, l’ostéodentiométrie permet de déterminer votre capital osseux par la détermination quantitative des sels minéraux qui le compose.

La technique la plus utilisée est l’absorptiométrie biphotonique à rayons X.
On procède par des mesures de la colonne vertébrale et du fémur. Les résultats sont ensuite comparés
à des valeurs dites «normales», en fonction de votre âge.

La perte osseuse est un phénomène naturel lié au vieillissement mais la ménopause peut l’accélérer. Seule la prévention par l’adoption d’une bonne hygiène de vie (alimentation, exercice physique,…) peut vous éviter ou diminuer les effets de l’ostéoporose.

L’efficacité du traitement hormonale (THS) sur l’ostéoporose n’est plus à démontrer. Seulement il convient de peser le pour et le contre avant de prendre sa décision. Il existe aujourd’hui des alternatives naturelles avec moins de risques et d’effets secondaires.

Comment eviter l’ostéoporose

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’ostéoporose et de l’éternel débat sur la prévention. Peut-on éviter l’ostéoporose ou pas, cette question divise toujours les spécialistes.

Cependant il ne coûte rien de faire de la prévention. Vous ne vous porterez pas mal en ayant une alimentation équilibrée, et en pratiquant une activité sportive. Si cela n’aide pas à éviter l’ostéoporose, cela vous sera tout au moins bénéfique pour votre santé.

Nous pensons donc qu’il est de bon sens de suivre les recommandations des spécialistes sur la prévention de l’ostéoporose.

L’ostéoporose n’est pas spécifique à la ménopause. C’est plutôt une « maladie » liée au vieillissement. Probablement comme nous avons pu le lire dans certains ouvrages médicaux, la ménopause pourrait l’accélérer.

Les conséquences directes de l’ostéoporose seront les fractures. Cependant celles-ci auront des répercussions plus ou moins grave sur votre état de santé général, selon le type de fracture et la nature. Certaines fractures peuvent être handicapantes, et d’autres peuvent se soigner.

Vous trouvez dans le blog et le Guide d’autres articles sur l’ostéoporose.